Auvergne-RhôneAlpeslyonchateauGrenobleVierge du Puy en VelayBourgogne franche comtéclocher ferrièrela chapelle de GuinchayLe Saut du DoubsCamerounMont Camerounles eléphantsvillage camerounGuyaneGuyane vue du cielmarché de Cayenemonument esclavesHaut de FranceBaie de SommeEglise de  PéronneIle de FranceTour Eiffel

France France 24ème dimanche du temps ordinaire Samedi 16 septembre 2023

 

Le passage évangélique de ce dimanche (cf. Mt 18, 21-35) nous offre un enseignement sur le pardon, qui ne nie pas le tort subi, mais reconnaît que l’être humain, créé à l’image de Dieu, est toujours plus grand que le mal qu’il commet.

Pierre interroge Jésus sur le nombre de fois où il doit pardonner à un frère qui a commis une faute à son égard.

Pierre pose la question et y répond aussitôt; il propose de pardonner sept fois au frère qui a commis une faute à son égard. Pierre manifeste sa bonne volonté.

 

Mais Jésus le reprend en affirmant: tu dois toujours pardonner.

 

Jésus répond par une parabole.

Le roi de la parabole est un homme généreux qui, pris de compassion, remet une dette très importante — «dix mille talents» à un serviteur qui le supplie. Mais ce même serviteur, dès qu’il rencontre un autre serviteur comme lui, qui lui doit cent deniers — c’est-à-dire beaucoup moins — se comporte sans pitié, en le faisant jeter en prison.

Le comportement incohérent de ce serviteur, c’est aussi le nôtre lorsque nous refusons le pardon à nos frères.

Alors que le roi de la parabole est l’image de Dieu qui nous aime d’un amour si riche en miséricorde qu’il nous accueille, nous aime, et nous pardonne sans cesse.

Lorsque nous sommes tentés de fermer notre cœur à qui nous a offensés et nous présente des excuses, rappelons-nous des paroles du Père céleste au serviteur sans pitié:

 

Le Roi pardonne

 

 

«Toute cette somme que tu me devais, je t’en ai fait remise, parce que tu m’as supplié; ne devais-tu pas, toi aussi, avoir pitié de ton compagnon comme moi j’ai eu pitié de toi?»

 

 

 

La Parabole met en valeur la force du pardon de Dieu, il dépasse toute représentation; elle souligne la nécessité de faire siennes les mœurs du Royaume et de dépasser des questions de nombre: une exigence de sincérité est demandée. Le fondement du pardon se trouve dans l’extrême générosité de Dieu qui, bien sûr, est première.

Jésus résume cette orientation dans le «Notre Père».

 

D'après homélies du Pape François

Publié par Sr Régine Dominique Sjs

Page 1 2
FÊTE DE LA TRINITÉ
Samedi 25 mai 2024 France France
  C’est aujourd’hui le dimanche de la Très Sainte Trinité. La Très Sainte Trinité n’est pas le produit de raisonnements humains; elle est le visage par lequel Dieu lui-même s’est révélé, en marchant avec l’humanité. Et c’est Jésus lui-même qui nous a révélé le Père et qui nous a promis le Saint-Esprit.  Dieu...

Lire la suite

Fête de la Pentecôte
Vendredi 17 mai 2024 France France
La fête de la Pentecôte nous fait revivre les débuts de l’Église. Le livre des Actes des Apôtres raconte que, cinquante jours après Pâques, dans la maison où se trouvaient les disciples de Jésus, «un bruit survint du ciel comme un violent coup de vent… et tous furent remplis d’Esprit Saint». (2,1-2) Cette effusion transforme complètement...

Lire la suite

7ème dimanche de Pâques
Samedi 11 mai 2024 France France
Nous entendons aujourd’hui la prière de Jésus après la Cène.  Il livre sa vie pour nous et il s’en retourne vers le Père. Jésus aime jusqu’au bout, jusqu’à l’extrême, jusqu’à la Croix. Jésus prie pour les disciples et pour chacun de nous. Entendons ses demandes:   "Père saint, garde mes disciples unis dans ton nom" "Sanctifie-les...

Lire la suite